Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par marco14 le Lun 28 Juin - 14:43

J’ai encore fait miauler le Bertone ce We !!!! Je ne vais pas le lâcher comme cela !!!!
J’ai aussi fait tourner et rouler avec la Murena. C’est sympathique. J’ai juste perdu la 3 !!!!!


Pour revenir à nos moutons (poneys Very Happy Very Happy ), sur ce charmant GTV6, tout est démonté.

Au passage, un article est parut dans le magazine Carbu de Juillet-Aout 2010 au sujet de ces foutus flector. Pas très complet. Mais un bon indicatif pour les novices.


Pour les détails de l’opération, voir le tutoriel ici :
http://www.alfaromeonormandiepassion.com/le-garage-reparations-preparations-f5/tutoriel-du-remplacement-des-flector-de-transmission-sur-un-gtv6-et-ou-chassis-transaxle-t3135.htm#80180


A suivre


Marc
avatar
marco14
humm, rouge, grise ou vertes ?

Masculin Nombre de messages : 4076
Age : 33
Localisation : Missy (14)
Humeur : Toujours le sourire
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par marco14 le Ven 20 Aoû - 16:51

Bon bein c'est good pour le GTV6 et ses flectors!!!!

Mais v'la ty pas que ce salopard fuit du radiateur de refroidissement maintenant!!! un léger suintement mais quand même bat bat bat

Heureusement, j'en ai un d'avance!!!!!

Je vais le faire contrôler et je le remplacerai lors du changement de distribution du GTV6 cet hiver.

Rah que c'est bon de rerouler en GTV6 qui ne vibre "plus". Qu'il miaule bien le V6!!!!!! :amour: :amour: :amour:

A+


Marc
avatar
marco14
humm, rouge, grise ou vertes ?

Masculin Nombre de messages : 4076
Age : 33
Localisation : Missy (14)
Humeur : Toujours le sourire
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par Bigten le Sam 21 Aoû - 5:55

t'as fait quoi alors, pour l'équilibrer..?

le radia suinte? pas grave, le miens aussi quand il est tiède, bien chaud
c'est colmaté. Je ne perd quasi pas de liquide.
avatar
Bigten

Masculin Nombre de messages : 14791
Age : 50
Localisation : Normandie - Plage du Débarquement
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par marco14 le Lun 13 Déc - 15:39

Vous avez vue mon projet Murena, et bien voici le projet transformation du GTV6 en TGV6.

Déjà dans un premier temps, je vais préparer pour faire la distribution du GTV6 avec une grosse révision du circuit de refroidissement.

Changement de la courroie de distribution
Changement de la courroie d’accessoire
Changement de la pompe à eau (qui doit être d’origine)
Changement du calorstat (qui doit encore être d’origine)
Changement du radiateur qui a une très légère fuite par le radiateur issue de mon GTV6 pour pièce et refait chez Miquelard.
Changement du roulement de galet tendeur hydraulique
Changement des joints du galet tendeur hydraulique

Et voila après tout cela je serai bon pour 5 ans pour certaines pièces et au moins 10-15 pour d’autre (pompe eau/ Rlt de galet tendeur + joints/ radiateur/….)
J’vais en profiter pour régler le jeu aux soupapes. Car j’ai un claquement au ralenti liée je pense au réglage des culbuteurs.


Pour le projet TGV :








Les pièces après démontage sur mon GTV6 pour pièce.




Le donneur d’orgasnes


Petite vue des soupapes










Les mêmes pièces en plein nettoyage.

J’ai donc pour intention, de « polir » les conduits des pipes d’admission, les passages d’air entrée et sortie du « plenum ». Je voudrais aussi optimiser l’ajustement des joints, entretoise, collier,… afin que l’assemblage soit le plus parfait possible.
Ces pièces en alu sont réalisées par moulage au sable et du coup, les états de surface intérieure sont très granuleux. Un polissage ne pourra que fait du bien….

J’vais aussi faire nettoyer et contrôle les injecteurs du GTV6.

Tout cela à suivre cet hiver et comme d’hab. en photos.

J’pense aller sur Nantes voir la famille d’Emilie début Janvier. J’ferai un saut chez VP pour récupérer mes pièces….. Surement possibilité de croiser quelques Alfiste du sud de bain.

Sinon, plus je roule, mieux il marche ce GTV6. Il a de meilleures reprises qu’au début ou je l’avais et il est aussi plus hargneux dans les tours. Qu’elle pied, qu’elle symphonie !!!!! Et puis, il y a du chauffage dedans!!!!!

Marc
avatar
marco14
humm, rouge, grise ou vertes ?

Masculin Nombre de messages : 4076
Age : 33
Localisation : Missy (14)
Humeur : Toujours le sourire
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par Bigten le Lun 13 Déc - 15:58

aaaah la douce tiédeur du sud de bain... drunken Wink
avatar
Bigten

Masculin Nombre de messages : 14791
Age : 50
Localisation : Normandie - Plage du Débarquement
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par alfabiscione le Lun 13 Déc - 23:33

le 9 janvier...

nous serons au Parc Expos de La Beaujoire à Nantes.. pour la Brocante Auto-moto... avec un stand composé de ritaliennes à 2 et 4 roues (la Pantera, la Fulvia Zagato, etc...)

t'as mon numero.??

pas d'hésitance pour passer Marco !

Stph'

_________________
Giulia TI 105-14 1964, Bertone 2000 1971, Berlina 1750 1970, Spider "Duetto" 1300 junior 1968, Alfasud Ti 1500 1980, GTV6 2.5 1987, 166 JTD150 Selective 2003,... un Fiatou Multipla Mjt 120 "Collezione" 2006..

avatar
alfabiscione
Grand érudit du sud de Bain

Masculin Nombre de messages : 6635
Age : 46
Localisation : (44) PRINQUIAU
Humeur : bah.. on écrit pas Hummer..???
Date d'inscription : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par fred le Mar 14 Déc - 8:22

C'est pas sûr du tout que le polissage des conduits soit un plus.
La surface d'aspect granuleux augmenterait au contraire la vitesse des gaz par la formation d'une couche entre la rugosité du conduit et l'écoulement.
Le polissage ferait au contraire "coller" les gaz.

On avait le même débat pour les mobs!
avatar
fred
j'aime l'alfa 90

Nombre de messages : 27069
Age : 47
Humeur : Motivé!
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par marco14 le Mar 14 Déc - 9:36

Il y a tout un ta de théorie et de point de vue à ce sujet mais seulement quelques vérités.

Déjà, on va commencer en regardant ce qui se fait aujourd’hui ou plus récemment. Sur le V6 GTA ou 3l 24s, ces mêmes tubes sont en acier chromé. Donc le fait de « polir » les conduits n’est qu’un plus. Sinon en majorité sur les moteurs actuels, ces tubulures/collecteurs sont en plastique avec un état de surface très lisse ou tout du moins beaucoup plus que ce qui est monté ce mon GTV6. Sur la SZ/RZ, le moteur était un peu plus puissant grâce à quelques modifs moteur dont le polissage des tubulures.

Un état de surface brut de fonderie comme cela ralenti énormément la vitesse de l’aire dans les conduits. Cela offre une résistance « aérodynamique » très importante sans parler des bourlé/raccords de moulage. Toute ces irrégularités créent une multitude de tourbillon ou turbulences visant à ralentir la vitesse de l’air mais aussi a le « brasser ».
Ce brassage est donc particulièrement utile afin de « parfaire » sur des moteurs « série » le mélange air/essence. Il n’est donc pas forcément utile de « polir » les conduits entre le carbu/injecteurs et la chambre de combustion (Hors sur ce V6 les injecteurs sont à la fin des pipes). Cette théorie était encore plus vraie sur les moteurs à carbu ou la diffusion était plus grossière et pas parfaite. Sur un moteur injection multipoints, ce qui sort de l’injecteur c’est un brouillard d’essence sous pression qui se mélange « parfaitement » à l’air entrant dans le moulin.
C’est donc une histoire de compromis. Il faut donc lisser les conduits afin en plus d’augmenter « très » légèrement le diamètre des conduits. Avant le point d’injection, on peu même se permettre de polir les conduit afin qu’il soit parfait. Après l’injection d’essence, un simple lissage sera toujours bénéfique.
Plus ta vitesse de passage de l’aire dans tes pipes est élevé plus le volume d’aire avalé est important et donc plus le rendement moteur augmentes. Rien que l’assemblage entre la pipe d’amission/le(s) joint(s)/la culasse tu as un état de surface si « dégueulasse » que cela brasse suffisamment ton mélange pour une « parfaite » combustion.

Il faut savoir que sur tout les moteurs atmo, quand tu obtiens un remplissage (mélange air/essence) à 80% du volume admissible c’est un moteur de haut rendement est très bien conçut. Sur un moteur série standard c’est 70%. Avant de mettre en route ton moteur tu as déjà 20/30% de perte. Uniquement des pertes de charge du circuit d’admission.

Voici le détail :
- Resistance aérodynamique des tubulures
- Frein du papillon des gaz
- Frein du débitmetre
- Frein du filtre a aire
+ Diverses broutilles.

Cela explique le boum de moteur Turbo actuel car un rendement amélioré de 30% (mini) uniquement grâce au remplissage moteur


Quand tu regarde ce qui se fait en compétition, ils lissent voir chrome tous les conduits jusqu'à la chambre de combustion. Après il injecte tellement d’essence que le mélange est « toujours parfait ».

Concernant les 2 temps et donc les mobes, c’est différent bien que dans le même esprit. Cela dépend ou est admis le mélange air/essence mais comme bien souvent il passe par le bas moteur, cela brassera suffisamment ton mélange aire essence huile. Tu peux donc tranquillement polir tes tubulures. En Karting, on allait jusqu'à anodiser ou même chromé le carbu et son « venturi ». La boite à clapet était elle aussi chromé ou anodisé.

Ok steph’, je prends note pour le 9 Janvier. J’verrai pour ce WE de préférence. J’ai ton tel normalement no souci.

Marc
avatar
marco14
humm, rouge, grise ou vertes ?

Masculin Nombre de messages : 4076
Age : 33
Localisation : Missy (14)
Humeur : Toujours le sourire
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par fred le Mar 14 Déc - 10:39

Le débat, c'est que les conduits "brutes" de fonderie amélioreraient plutôt la vitesse des gaz justement, en créant une fine couche de gaz freinés par les rugosités, couche sur laquelle glisserait beaucoup plus vite le reste de la veine gazeuse.
avatar
fred
j'aime l'alfa 90

Nombre de messages : 27069
Age : 47
Humeur : Motivé!
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par marco14 le Mar 14 Déc - 10:51

Alors en fait en mécanique des fluides (gazeuse ou liquide), quelques soit la qualité de l'état de surface, le fluide en contact de la paroit a une vitesse nul. Puis la vitesse du fluide augmente rapidement pour obtenir "sa vitesse" maximum au centre de la section.

Marc
avatar
marco14
humm, rouge, grise ou vertes ?

Masculin Nombre de messages : 4076
Age : 33
Localisation : Missy (14)
Humeur : Toujours le sourire
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par fred le Mar 14 Déc - 11:19

Voilà, la rugosité entraînerait la formation de turbulances en forme de mini-rouleaux sur lesquels les autres strates de gaz glisseraient plus facilement.

Donc moi je ne polis pas les conduits d'admission. Ils sont trop polis pour être au net...

Par contre, les bavures, les décalages, les accidents de fonderie, oui.

avatar
fred
j'aime l'alfa 90

Nombre de messages : 27069
Age : 47
Humeur : Motivé!
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par Patrick le Mar 14 Déc - 11:29

Et moi, je suis poli en général


:boulet:

Patrick

Masculin Nombre de messages : 8733
Age : 52
Localisation : sud calvados
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par Biscione50 le Mar 14 Déc - 12:00

fred a écrit:Voilà, la rugosité entraînerait la formation de turbulances en forme de mini-rouleaux sur lesquels les autres strates de gaz glisseraient plus facilement.

Donc moi je ne polis pas les conduits d'admission. Ils sont trop polis pour être au net...

Par contre, les bavures, les décalages, les accidents de fonderie, oui.



tout à fait d'accord !!! Shocked Shocked


j'ai rien compris !
avatar
Biscione50

Masculin Nombre de messages : 1826
Age : 42
Localisation : Jullouville
Humeur : taciturne
Date d'inscription : 09/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par Bigten le Mar 14 Déc - 13:22

fallait suivre...

toi t'es trop au lit, en ce moment Laughing
avatar
Bigten

Masculin Nombre de messages : 14791
Age : 50
Localisation : Normandie - Plage du Débarquement
Date d'inscription : 19/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par fred le Mar 14 Déc - 13:29

avatar
fred
j'aime l'alfa 90

Nombre de messages : 27069
Age : 47
Humeur : Motivé!
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par PapaduTen le Mar 14 Déc - 14:12

Tant que d'arrêter quelque chose, « faut arrêter de vieillir », qu'il disait...

Quant au polissage des tubulures, il a avancé de solides théories sur les deux bouts d'un bout.
avatar
PapaduTen
Ancien bébé

Masculin Nombre de messages : 5142
Age : 79
Localisation : Cormelles le Royal
Humeur : sombre €uro...(Papaduten nous a quitté....bonne route a toi Bernard!)
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par marco14 le Mar 14 Déc - 14:14

Je vois un sceptique alors quelques exemples :




Moteur essence préparé Sodémo vue à rétromobile 2009 :


On voit très bien les conduit lissé et agrandis comparé a de l’origine.


Moteur V10 atmo essence Renault F1 multiple champions du monde dans les années 95 :



Moteur V8 Ford spécialiste F1 et endurance des années 80 :



Moteur 4cyl atmo BMW :



Le plus beau :



Si on ne voit pas très bien les tubulures et conduits, je peux te garantir qu’elles sont le plus lisse possible.


fred a écrit:Voilà, la rugosité entraînerait la formation de turbulances en forme de mini-rouleaux sur lesquels les autres strates de gaz glisseraient plus facilement.
Tu remets en cause tout les principes et théories sur la mécanique des fluides. C’est dommage, Concero/Gordini/Rédélé/…. on polis les tubulures pour rien…. :mdr1: :mdr1:

Si via une surface piquetée alors les tourbillons engendrés par l’air au contact accéléreraient l’air au contact de ces tourbillons, alors les voitures au Mans ou même pour les records de vitesse auraient une peau/surface piqueté.


Plus ta surface est lisse/poli/lustré, moins tu offre de résistance au frottement à l’air et sustout moins tu crée de tourbillon ralentissant et perturbant les flues d'air. Dans les années 40/50 pour les reccords de vitesse en avion, ils allaient jusqu'à polir et gomer les têtes de rivet des fuselages d'avion.

La seule raison qui explique le fait que ce ne soit pas fait en série sur toutes nos mécaniques c’est le cout. Cela exige soit une phase d’usinage en plus soit une finition manuelle. Toutes 2 très couteuse en temps et donc en argent.
De même si cela était réellement justifier et impératif pour un bon brassage air/essence, alors les buses de carburateur seraient toutes granuleuse. Au lieu de cela ce sont des pièces usinées et les plus lisses possible.

Marc
avatar
marco14
humm, rouge, grise ou vertes ?

Masculin Nombre de messages : 4076
Age : 33
Localisation : Missy (14)
Humeur : Toujours le sourire
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par fred le Mar 14 Déc - 16:15

Je n'ai pas dit que ça augmentait la vitesse plus que des conduits polis, je dis que ça ne vaut pas le coup de se faire ch' parce qu'il y a deux théories qui se valent! Wink
avatar
fred
j'aime l'alfa 90

Nombre de messages : 27069
Age : 47
Humeur : Motivé!
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par fred le Mar 14 Déc - 16:54

avatar
fred
j'aime l'alfa 90

Nombre de messages : 27069
Age : 47
Humeur : Motivé!
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par marco14 le Mar 14 Déc - 17:31

Euh, je crois que l'on dit exactement la même chose.....


Si tu regardes ce que j'ai fais sur la Murena et ce que j'appel polissage, c'est éxactement cela!!!!!!

C'est pour cela que dans ce sujet quand je parle de polissage j'utilise des guillemets ou j'ai parlé aprés de lissage.

M'enfin si tu regarde l'état de mes tubes, entre l'origine et l'état final de ton site, il y a un gouffre et surement quelques cannassons ou m.kg.

A+

Marc
avatar
marco14
humm, rouge, grise ou vertes ?

Masculin Nombre de messages : 4076
Age : 33
Localisation : Missy (14)
Humeur : Toujours le sourire
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par fred le Mar 14 Déc - 17:42

Oui, moi quand je pense polissage, je pense plutôt "miroir" (c'est ce qu'on faisait avant).

De toutes façons, ça fait 25 ans que j'entends ce débat, et c'est pas fini (car c'est intéressant de s'imaginer petit gaz dans un conduit:mrgreen: )
avatar
fred
j'aime l'alfa 90

Nombre de messages : 27069
Age : 47
Humeur : Motivé!
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par marco14 le Mar 18 Jan - 10:10

Comment fait-on pour savoir quand sa tension de courroie de distribution est bonne sur cette mécanique sans outillage spécial?

Marc
avatar
marco14
humm, rouge, grise ou vertes ?

Masculin Nombre de messages : 4076
Age : 33
Localisation : Missy (14)
Humeur : Toujours le sourire
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par fred le Mar 18 Jan - 10:38

A part l'enlever et vérifier le bon fonctionnement du tendeur hydro (fuite?), je ne sais pas.

Ou comparer avec une autre (une 90? Un GTV6 gris foncé?) :mrgreen:
avatar
fred
j'aime l'alfa 90

Nombre de messages : 27069
Age : 47
Humeur : Motivé!
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par marco14 le Ven 21 Jan - 7:43

L'opération TGV6 a commencée!!!!!!!!!!!!!

Tchou-tchouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!!!!!!!!!

Twisted Evil Twisted Evil


Marc geek king
avatar
marco14
humm, rouge, grise ou vertes ?

Masculin Nombre de messages : 4076
Age : 33
Localisation : Missy (14)
Humeur : Toujours le sourire
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par miky164 le Ven 21 Jan - 7:50

t'es pas prés d’être à l'heure :ptdr3: :ptdr3:

_________________
alfa romeo 90 2.5 V6 Quadrifoglio Oro


Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses
avatar
miky164
Le Chef

Masculin Nombre de messages : 26906
Age : 46
Localisation : malves en minervois
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dossier Alfetta GTV6 de 1986

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum